Tags

Articles similaires

Partager

La cigarette électronique bientôt classée médicament ?

Le tabagisme est une pratique qui occasionne tellement de dégât à notre corps que l’on pourrait presque la considérer comme une maladie, de laquelle on peut guérir de nos jours, plus ou moins facilement. C’est sans doute pour cette raison que la cigarette électronique est en passe de devenir un médicament, disponible à la demande dans les pharmacies. Une telle décision apportera sans doute des changements notoires dans le domaine, qui ne sera pas toujours pour plaire.

Vers une restriction de l’utilisation

               Aujourd’hui, la cigarette électronique est en vente libre. Tous ceux qui veulent l’essayer peuvent l’acheter. Le fait de règlementer cette vente par des lois strictes pourrait bien changer cela, ce qui pour moi ne ferait qu’aggraver les choses.

               En effet, déjà que ce n’est pas facile de pousser les gens à laisser tomber le tabac, instaurer des restrictions dans l’achat de ce type d’accessoire ne ferait qu’encore plus les dissuader de se lancer dans ce long parcours.

               De plus, ce genre de disposition viendrait aussi sans doute interférer dans le dosage de la nicotine, mais aussi causer la disparition de certains arômes sur le marché, sans oublier le fait que les choix en la matière pourraient bien être restreints.

               L’effet recherché dans la conception de ce genre d’accessoire ne serait donc plus au rendez-vous. Selon de nombreuses associations, et je suis bien d’accord, une telle décision ne ferait qu’inciter les fumeurs à revenir à la cigarette classique, là où ils ne peuvent être restreint dans le nombre de cigarettes fumées en une journée.

Une interdiction et des interdictions

               Le souci avec ce genre de loi, considérant la cigarette électronique comme produit pharmaceutique, de nombreuses interdictions vont être mentionnés. Les députés français comptent interdire la vente de la cigarette électronique aux mineurs. On devrait faire quoi dans ce cas ? Laisser nos enfants fumer des cigarettes classiques puisqu’ils ne peuvent pas se procurer cet accessoire ?

               Ailleurs, la cigarette électronique va se retrouver interdite sur les places publiques au même titre que le tabac. Dans une certaine mesure, j’admets que ce sont des solutions qui peuvent marcher pour pousser les fumeurs à arrêter, mais l’effet contraire est tout aussi possible. Le tabagisme classique est plus polluant, plus dangereux, ce serait la catastrophe si en si bon chemin, nous devions revenir sur nos pas.

               Bref, on ne sait toujours pas ce qui va se passer jusque-là. Certaines fois, on se demande si ce genre de décision au sein du gouvernement bénéficie d’une étude en particulier ou bien si elles sont prises à la sauvette. Dans tous les cas, je pense que ces nombreuses mesures ne feraient qu’aggraver les choses.